· 

Dialogue avec l'oiseau Arc en Ciel

 

Lors d'un rassemblement familial, au bord de la mer, l'idée de visiter le zoo à proximité ne m'enchante guère. Si, depuis toute petite si je me sens proche des animaux, j'ai toujours été dérangée sans vraiment savoir pourquoi, par ces visites au zoo.

 

De nous voir nous, humains, sautant dans tous les sens, supers heureux d'être là, et eux, les animaux enfermés en cage, comme si tout un monde nous séparait et que les choses n'étaient pas vraiment à leur place.

 

Enfant, ce décalage entre l'excitation de visiter un zoo et mon ressenti de tristesse est difficile à comprendre, je n'en ai pas conscience, n'arrivant pas à faire le lien.

 

En grandissant, les choses sont plus claires, je trouve cela triste d'aller au zoo pour voir ces animaux, même si je reste en admiration devant leur beauté, leur grâce et la diversité du règne animal.

 

Faire l'effort pour mes enfants ??? oui bien sur je l'ai fait mais sans réel plaisir, en comprenant que non, ce n'est pas cette vision des animaux dominés par l'homme que je veux leur transmettre, et en me jurant de ne plus remettre les pieds dans un zoo.

 

Alors, c'est sûr, lorsque l'idée ressurgi en ce weekend  d'avril, je ne suis pas trop emballée. Le parc zoologique où nous nous préparons à passer un moment est un éco zoo, dont l'objectif est de sensibiliser les visiteurs à l'écologie et au respect de la vie animale. Bon, je me dis que ça peut permettre à certain de se sentir moins coupables, ...à moi peut être ???

 

En entrant dans ce zoo, toujours ce même sentiment de malaise mélangé à l'excitation de mes enfants. Et puis, d'un coup, nous arrivons sur une plateforme suspendue, qui nous amène au sein d'une volière.

 

Qu'elle ne fût pas ma surprise de voir des dizaines d'oiseaux multicolores voler rapidement autour de nous, dans un joyeux chahut. La vibration du lieu était intense, et je me suis très vite sentie bien, remplie de joie au contact de ces oiseaux que je pouvais approcher de près. Nous sommes restés un bon moment dans cette volière, le temps était comme suspendu et je me délectais de chaque seconde de ce bien être, que je n'essayais pas d'analyser mais simplement de ressentir, en étant, là, présente à moi-même. C'était un cadeau, un cadeau de la nature sous forme de vibrations....

 

Au moment de repartir, je suis attirée par deux oiseaux, un peu à l'écart du reste du groupe, je m'approche doucement d'eux et je ressens qu'ils ont un message à me délivrer :

 

"Ne sois pas triste !!!

 

Nous sommes là pour montrer la beauté de l'univers, du Divin.

 

Nous sommes ici en ce lieu pour répandre l'énergie et les vibrations de la beauté par la nature !

 

Nous sommes là pour témoigner de l'amour et diffuser nos vibrations !"

 

A ce moment je leur demande : "avoir un oiseau en cage est-ce mal ?"

 

Réponse de l'oiseau Arc en Ciel : "Il n'y a pas de mal ou de bien, nous diffusons par notre présence des vibrations de joie et d'amour Universel. Cela vous permet (à vous humains) de vous connecter à ces vibrations pures.

Nous sommes un maillon de la chaine de vie, nous transmettons l'amour, nous diffusons la joie, comme un réseau".

 

Ce message est un nectar puissant, une dose d'amour d'une profondeur et d'une beauté si pure ! Ce moment restera à jamais gravé dans ma mémoire.

 

J'écris ce texte pour témoigner, les oiseaux Arc en Ciel que j'ai croisés ce jour-là m'ont montré à quel point ils aiment les hommes, et comme leur cœur est pur. Ils souhaitent que leur message soit transmis, c'est fait !

 

Toute ma gratitude au peuple des oiseaux.

Cécile Jeanjean Thérapeute énergéticienne Toulouse

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Bérangère (mercredi, 21 septembre 2016 15:10)

    Merci pour ton partage.

  • #2

    Christine Tsola (mardi, 28 mars 2017 09:51)

    Merci !